Soyons honnête, la comptabilité n’est pas la partie la plus palpitante de l’aventure en entreprise. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut la négliger. De nombreuses PME ont mis la clef sous la porte au bout de deux années parce qu’elles n’ont pas réussi à instaurer une comptabilité digne de ce nom. Pourtant, une simple attention suffit à tout changer. Comment ? Voici quelques conseils pour adopter une comptabilité simple mais efficace.

La comptabilité d’entreprise, c’est quoi exactement ?

Dès que vous voyez les chiffres défiler, vous avez la tête qui tourne. C’est justement parce que vous raisonnez en termes de chiffres. En réalité, la comptabilité est l’expression de la santé financière de votre entreprise. Elle vous révèle l’état de votre caisse, la situation de vos comptes bancaires, les activités de dépenses et les recettes. C’est l’outil qui vous permet de compter le plus simplement possible sans vous perdre. Si au début de la production vous avez en tête votre stock, vos commandes, croyez bien qu’au bout de deux jours, ils auraient déjà largement évolué. La comptabilité assure le suivi permanent et précis de cette évolution.

Comment choisir entre comptabilité journalière et hebdomadaire ?

Vous avez le choix, adopter une comptabilité journalière, ou plutôt une comptabilité hebdomadaire ou mensuelle. L’important est de respecter les échéances fixées pour effectuer la mise à jour. Certaines entreprises optent pour une comptabilité annuelle. Ce n’est jamais indiqué, surtout pour les PME. C’est le cas des enseignes qui utilisent des logiciels de caisse pour des transactions fréquentes. Votre structure ne vous permet sans doute pas de fixer un délai de tenu de compte  éloigné, avec un volume de travail important. Il vaut mieux adopter une routine hebdomadaire, voire même journalière. Cela signifie faire l’état des comptes à chaque fin de journée ou à chaque fin de semaine. Vous aurez également moins de charge de travail tout en tenant vos comptes toujours à jour. Entre la comptabilité journalière et celle hebdomadaire, tout dépend de l’importance de vos transactions.

Quelles opérations devez-vous retranscrire ?

Toutes les opérations doivent faire l’objet d’une retranscription dans vos livres comptables, que ce soit l’achat d’une machine, le paiement du loyer, ou le paiement du salaire de vos employés. La moindre opération revêt son importance. Même l’achat d’un clou doit pouvoir être retracé. Les écarts consécutifs, aussi minimes soient-ils,  peuvent générer un trou béant dans votre comptabilité à la fin de chaque exercice. N’oubliez pas d‘intégrer dans votre comptabilité vos déclarations d’impôts ainsi que toutes celles qui emportent le paiement d’une redevance. Faites appel à un expert fiscal pour vous dresser toutes vos obligations fiscales et administratives.

Comment assurer une comptabilité saine ?

La règle d’or pour toute comptabilité, et pour toute gestion d’entreprise d’ailleurs, est de séparer les comptes personnels des comptes professionnels. Le bon entrepreneur sait différencier ses besoins personnels des besoins de l’entreprise. Les comptes personnels sont ceux destinés au confort de l’entrepreneur. Ce n’est pas à l’entreprise de les supporter. Inversement, l’entreprise se subvient de lui-même. Si vous réussissez à respecter ce principe, votre entreprise trouvera légitimement sa vitesse de croisière sans grande difficulté.

Pour les PME, il n’est pas nécessaire de prévoir un poste permanent de comptable. Si vous avez les notions suffisantes en comptabilité, il est d’ailleurs possible que vous teniez vous-même votre comptabilité. De nombreux logiciels faciles à utiliser sont à votre disposition. Des enseignes spécialisées pour ne citer que les comptables fiscalistes charleroi sont là pour vous aider à traiter toutes les opérations relatives à la vie de l’entreprise et pour la consolidation de vos comptes.

Enfin, intervention d’un cabinet comptable expert et indépendant peut vous éviter de nombreux incidents. Une mauvaise comptabilité est la première source de la faillite des entreprises. En adoptant ces règles basiques, vous multipliez  vos chances de réussir par trois voire quatre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *