Travailler à son propre compte est un projet intéressant aux yeux de nombreux salariés. Malgré les éventuels petits obstacles liés à cette option, elle est désormais sur le point de gagner son ampleur. D’ailleurs, les employeurs qui s’intéressent au travail à domicile deviennent de plus en plus nombreux. Heureusement que travailler chez soit est possible pour de nombreux domaines.

Travailler en toute liberté

Un travailleur à domicile peut fumer ou boire du café à sa guise. Il n’est plus obligé de respecter les règlements intérieurs de l’entreprise. Chez lui, il est libre de danser, manger ou chanter pendant les heures de pause. Inutile de rappeler que le fait de rester assis pendant plusieurs heures nuit à la santé du travailleur. En travaillant chez lui, il peut faire des étirements à tout moment. Nul ne l’empêche de faire des exercices physiques. Il peut choisir librement son lieu de travail : à son bureau personnel, sur son canapé… D’après les résultats d’une enquête réalisée à l’initiative du Tour de France du télétravail, 73 % des Français souhaitent rester chez eux tout en travaillant. Il faut noter que seuls certains domaines permettent le travail chez soi.

Les domaines permettant le télétravail

De nombreuses professions permettent aux salariés d’adopter le télétravail tout en bénéficiant d’une bonne rémunération. Les métiers de médecin et de radiologue fait partie des métiers pouvant être exercés à domicile. Pour un ingénieur en informatique en télétravail, la rémunération hebdomadaire peut dépasser les 1500 dollars. Grâce à internet, un enseignant du supérieur peut aussi travailler dans sa propre maison tout en touchant un salaire hebdomadaire culminant les 1200 euros. Un directeur financier peut également opter pour le travail à domicile pour profiter pleinement du confort de son canapé en touchant un salaire jusqu’à 1300 euros ou plus. Par ailleurs, de nombreuses autres professions sont concernées par le travail à domicile : chercheur en étude de marché, infirmière, chargé de relations publiques, graphiste…

Une pensée sur “Travailler à son propre compte : dans quels domaines ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *